Artmarket.com : Évaluer la liquidité des œuvres et des artistes avec les outils Artprice (Partie 1/2) France – Français France – Français USA – English USA – English

PARIS, 2 février 2023 /PRNewswire/ — La facilité avec laquelle une œuvre peut être achetée et revendue dépend de l’offre et de la demande pour l’artiste, mais aussi de la rareté de chaque pièce. Ainsi un chef-d’œuvre peut se révéler somme toute délicat à céder s’il y a peu de collectionneurs en mesure de participer aux enchères ou si son prix se montre très incertain. Les outils compilés par Artprice permettent d’anticiper les différentes situations en identifiant la dynamique derrière le marché de chaque artiste, jusqu’à cibler les pièces véritablement similaires.

Evolution du prix des toiles (65x100cm) de la série « Waterloo Bridge » de Claude Monet

Répartition des artistes par nombre de lots vendus aux enchères en 2022

L’Autorité des marchés financiers fournit une définition relativement large et ouverte de la liquidité : Un actif financier (actions, obligations, etc.) est dit liquide lorsqu’il peut être acheté ou vendu rapidement sans que cela n’ait d’impacts majeurs sur son prix. La liquidité reflète donc la facilité avec laquelle cet actif peut être échangé. Ainsi, plus un marché est liquide, plus il est aisé, rapide et peu coûteux d’y réaliser des transactions.

www.amf-france.org/fr/espace-epargnants/savoir-bien-investir/cadrer-son-projet/placements-que-savoir-sur-la-liquidite-0

« Bien sûr la liquidité d’une œuvre n’a rien de comparable avec celle des marchés financiers », reconnaît thierry Ehrmann, Président d’Artmarket.com et Fondateur d’Artprice. « La procédure pour inclure une pièce dans un catalogue de ventes peut durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois et les frais de transaction atteignent facilement 20 à 30 % en salle de ventes et plus encore en galerie. Cela étant dit, il existe des profils de marché très différents parmi les 803 000 artistes référencés sur Artprice, selon que le fragile équilibre entre l’offre et la demande penchera plus d’un côté ou de l’autre ».

Artprice identifie quatre profils particulièrement marqués :

1. Les Grands Maîtres : une demande très supérieure à l’offre

Lorsque le Salvator Mundi refait surface en 2016 à sa sortie du port-franc de Genève, peu d’experts avaient pu prévoir que son prix allait atteindre 450 m$. Aujourd’hui encore, la bataille à laquelle les deux milliardaires se sont livrés, dont le prince héritier d’Arabie Saoudite Mohammed bin Salman, garde une bonne partie de mystère, mais il ne fait aucun doute que l’extrême rareté des œuvres de Léonard explique l’incertitude du prix final.

C’est bien pour ces signatures extrêmement recherchées que les garanties de vente se sont d’abord développées, afin de rassurer les vendeurs. Ce mécanisme se systématise aujourd’hui comme le prouve l’exemple de la collection Paul G. Allen, dont toutes les pièces étaient garanties. Parmi elles, se trouvait notamment l’unique peinture de Gustave Klimt proposée aux enchères depuis deux ans, et finalement vendue pour 104 m$.

Autour de ces Grands Maîtres se développe également tout un marché d’attributions élargies : « école de », « suiveur de », « cercle de », etc.

En novembre 2022, Christie’s a notamment adjugé à Paris un Salvator Mundi « d’après Léonard de Vinci » pour 1,1 m$ (frais inclus), bien que l’œuvre ait été estimée entre 10 000$ et 15 000$:

www.artprice.com/artist/17205/leonardo-da-vinci/painting/28647612/salvator-mundi

2. Artistes blues chips: une forte demande pour une offre régulière

Les toiles de Picasso et de Monet s’échangent au contraire en nombre suffisant chaque année pour qu’il soit possible de suivre l’évolution générale des prix. Les enchères peuvent toujours être marquées par des événements particuliers, des coups de cœur ou quelques mauvaises circonstances, mais la valeur de leurs œuvres répond de manière générale à une logique relativement précise, basée sur les résultats les plus récents pour des pièces similaires.

L’indice Artprice100© s’intéresse en particulier à ces signatures, dont les prix se sont envolés au cours des vingt dernières années mais pour lesquelles des solutions de fractionalisation permettent de prendre part financièrement.

Certains de ces artistes ont par ailleurs produit des dessins et estampes, de manière parfois même prolifique, qui donnent aux collectionneurs l’occasion d’acquérir de petites pièces pouvant à leur tour prendre beaucoup de valeur. En mars 2022, une eau-forte de Picasso intitulée Le repas frugal (1904) a pour la première fois dépassé les 8 m$.

www.artprice.com/artist/22796/pablo-picasso/print-multiple/26211054/le-repas-frugal

3. Artistes locaux: une demande limitée pour une quantité importante

En marge des grands noms de l’Histoire, le marché des enchères recèle une offre foisonnante et extrêmement diversifiée à travers laquelle continuent de circuler des œuvres d’un peu tous les courants et de toutes les périodes (bien que, faut-il le rappeler, ces œuvres continuent d’être largement dominées par des artistes occidentaux…).

Pour nombre de ces signatures, plus ou moins modestes, les ventes tendent à s’organiser dans un seul pays ou parfois même dans une seule région. Cela pour plusieurs raisons : toute la demande s’y concentre, ou bien les adjudications y sont globalement supérieures, ou alors pour des raisons tout simplement historiques, les œuvres de ces artistes sont mises en ventes par des maisons de ventes devenues spécialistes.  

À titre d’exemple, l’artiste allemand Hans Von Faber du Faur (1863-1940), fils d’Otto Von Faber du Faur, compte à lui seul 124 adjudications en 2022 pour un prix moyen de 200 $, auxquels s’ajoutent 89 lots invendus. Or, ce marché se trouve avoir été entièrement concentré en une seule session, organisée en ligne le 14 juillet 2022 par la maison allemande Michael Zeller.

4. Artistes confidentiels : peu d’œuvres et peu de demande 

Artprice a enregistré un record historique de résultats de ventes aux enchères pour l’année 2022 : plus d’1 million de lots attribués à plus de 170 000 artistes. Parmi ceux-ci, 34 000 artistes ont eu une ou plusieurs œuvres offertes aux enchères, mais aucune n’a atteint le prix de réserve. En outre, plus de deux tiers des artistes comptent entre un et cinq adjudications seulement en 2022 : trop peu de résultats malheureusement pour calculer avec une certaine confiance l’évolution des prix. 

Ce sont néanmoins parfois parmi ces signatures, un peu passées de mode ou oubliées, que se font les plus belles redécouvertes. Ce sont aussi là que se cachent les jeunes plasticiens qui n’ont pas encore connu leur instant de gloire.   

Au regard de ces quatre profils très différents les uns des autres, Artprice est désireuse d’ouvrir la voie à une théorisation de la liquidité des artistes sur le Marché de l’Art. Cet exercice devrait intéresser tous les collectionneurs pour lesquels la liquidité des œuvres revêt une certaine importance ainsi que pour tous les utilisateurs de ces nouvelles plateformes qui proposent des solutions pour investir de manière financière uniquement dans l’Art.

Images:
[
https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2023/02/image1-claude-monet-values-of-canvases-waterloo-bridge-series.png]
[
https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2023/02/image2-breakdown-of-artists-lots-sold-at-auction-2022.png]

Copyright 1987-2023 thierry Ehrmann www.artprice.com – www.artmarket.com

A propos d’Artmarket.com:

Artmarket.com est cotée sur Eurolist by Euronext Paris, SRD long only et Euroclear: 7478 – Bloomberg: PRC – Reuters: ARTF.

Découvrir Artmarket avec son département Artprice en vidéo : https://fr.artprice.com/video

Artmarket avec son département Artprice furent fondées en 1997 par thierry Ehrmann, son PDG. Elles sont contrôlées par Groupe Serveur créé en 1987. Voir biographie certifiée de Who’s Who In France© :
https://imgpublic.artprice.com/img/wp/sites/11/2021/11/Biographie_thierry_Ehrmann_2022_WhosWhoInFrance.pdf

Artmarket est l’acteur global du Marché de l’Art avec entre autres son département Artprice qui est le Leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’Art avec plus de 30 millions d’indices et résultats de ventes couvrant plus de 800 000 Artistes.

Artprice by Artmarket, leader mondial de l’information sur le marché de l’art, se donne l’ambition grâce à sa Place de Marché Normalisée d’être la première plate-forme mondiale en Fine Art NFT.

Artprice Images® permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l’Art au monde, bibliothèque constituée de 180 millions d’images ou gravures d’œuvres d’Art de 1700 à nos jours commentés par ses historiens.

Artmarket avec son département Artprice, enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 6 500 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l’Art pour les principales agences et 7 200 titres de presse dans le monde. Artmarket.com met à la disposition de ses 7,2 millions de membres (members log in/RS), les annonces déposées par ses Membres, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée® mondiale pour acheter et vendre des œuvres d’Art à prix fixe ou aux enchères (enchères réglementées par les alinéas 2 et 3 de l’article L 321.3 du Code du Commerce).

Artmarket avec son département Artprice, possède le label étatique « Entreprise Innovante » décerné par la Banque Publique d’Investissement (BPI), pour la deuxième fois en novembre 2018.

Le Rapport Artprice 2022 du Marché de l’Art Ultra-Contemporain par Artmarket.com:
https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-contemporain-2022

Le bilan semestriel Artprice 2022 : le Marché de l’Art renoue avec une forte croissance en Occident:
https://fr.artprice.com/artprice-reports/bilan-du-marche-de-lart-s1-2022-par-artprice-com

Le Rapport Annuel du Marché de l’Art mondial 2021 publié en mars 2022 par Artprice by Artmarket:
https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-en-2021

Sommaire des communiqués d’Artmarket avec son département Artprice: https://serveur.serveur.com/Press_Release/pressreleaseFR.htm

Suivre en temps réel toute l’actualité du Marché de l’Art
avec Artmarket et son département Artprice sur Facebook et Twitter:
https://fr-fr.facebook.com/artpricedotcom/ (plus de 5,9 millions d’abonnés)
https://twitter.com/artmarketdotcom
https://twitter.com/artpricedotcom

Découvrir l’alchimie et l’univers d’Artmarket et son département Artprice : https://fr.artprice.com/video dont le siège social est le célèbre Musée d’art contemporain Abode of Chaos dixit The New York Times / La Demeure du Chaos:
https://issuu.com/demeureduchaos/docs/demeureduchaos-abodeofchaos-opus-ix-1999-2013
https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999 (plus de 4 millions d’abonnés)
L’Obs – Le Musée du Futur: https://youtu.be/29LXBPJrs-o

Photo – https://mma.prnewswire.com/media/1994994/Artmarket_com.jpg
Photo – https://mma.prnewswire.com/media/1994995/Artmarket_com_2.jpg

Contact:
Thierry Ehrmann
[email protected]

SOURCE Artmarket.com



Originally published at https://www.prnewswire.com/news-releases/artmarketcom–evaluer-la-liquidite-des-uvres-et-des-artistes-avec-les-outils-artprice-partie-12-301737509.html
Images courtesy of https://pixabay.com

Part of VUGA

best company for press release distribution