UNE ORGANISATION DE DÉMINAGE HUMANITAIRE DEMANDE UN “PLAN MARSHALL POUR LES MINES” POUR L’UKRAINE France – Français España – español Deutschland – Deutsch USA – English USA – English

KYIV, Ukraine, 16 février 2023 /PRNewswire/ — L’Ukraine a besoin de toute urgence d’un “plan Marshall pour les mines” après 12 mois de guerre et de pose de mines qui ont laissé le pays avec le plus grand problème d’engins explosifs du 21e siècle.


HALO Trust, l’organisation non gouvernementale internationale de déminage présente dans 30 pays et territoires dont l’Ukraine, a analysé des données publiques et comparé ses précédents travaux de déminage en Afghanistan, au Cambodge et au Mozambique afin d’évaluer l’ampleur du travail à accomplir pour sécuriser l’Ukraine.

Le gouvernement ukrainien estime qu’environ 40 % du territoire, soit quelque 250 000 kilomètres carrés, pourrait devoir être fouillé et déminé de ses mines et engins explosifs. Cela équivaut à une zone plus grande que le Royaume-Uni. Outre les mines antipersonnel et antichars, des dizaines de milliers d’obus d’artillerie sont tirés chaque jour, dont des milliers n’explosent pas.

Les images satellites publiques indiquent que des champs de mines s’étendent sur des centaines de kilomètres dans l’est et le sud du pays. Une ligne de mines fortifiée s’étend sur 90 km, de la frontière russe au nord de la ville de Lysychansk, à l’est. D’autres images montrent de multiples lignes de fortifications russes au nord de Melitopol qui zigzaguent sur 300 km. Des fortifications similaires ont été utilisées à la frontière cambodgienne, où une ceinture de mines de 700 km de long a été posée dans les années 1980.

Le PDG de HALO, James Cowan, a déclaré : “L’élimination des munitions non explosées et des mines terrestres sur le territoire ukrainien est l’un des plus grands défis causés par la guerre dans l’histoire récente. Les leçons tirées des conflits précédents nous indiquent qu’un jour de combat entraîne environ un mois de déminage. L’ampleur des bombardements, l’immensité du territoire et le ciblage délibéré des principales infrastructures signifient que le nettoyage des débris de guerre en Ukraine nécessitera un financement mondial sans précédent et une collaboration entre les donateurs étatiques, privés et philanthropiques. Un « plan Marshall pour les mines » final et coordonné constituerait un appel à l’action clair pour la communauté internationale.” 

HALO travaille à travers l’Ukraine en partenariat avec les services d’urgence de l’État (SES), l’autorité nationale de l’action contre les mines et le ministère de la défense.

James Cowan a déclaré : “Les autorités ukrainiennes et les services d’urgence de l’État apportent une réponse extraordinaire qui a permis de sauver des milliers de civils. Nous sommes fiers de travailler en partenariat avec eux pour déminer les terres, diffuser des messages de sensibilisation à la population civile et partager nos machines et notre logistique. Ce travail vital permettra de rétablir les moyens de subsistance, l’agriculture et les infrastructures en Ukraine.”

HALO a établi son programme ukrainien dans le Donbass en 2016 et a relocalisé ses effectifs dans l’oblast de Kiev en avril 2022 afin que son personnel puisse effectuer des opérations de déeminage  urgentes, des séances de sensibilisation auprès des communautés et des enquêtes rapides visant à évaluer le niveau de la contamination par les engins explosifs dans les zones qui avaient été occupées par les troupes russes, comme Bucha et Irpin. Au cours des mois suivants, HALO a élargi ses effectifs et établi des opérations dans les oblasts de Tchernihiv, Kharkiv, Sumy et Mykolaiv. L’organisation a pour objectif d’avoir 1 200 employés ukrainiens opérant dans tout le pays d’ici à la fin de 2023, ainsi que d’établir un centre mondial de recherche et de développement pour le déminage complexe d’après-guerre.

La démineuse Yulia Melnyk a déclaré : “Je suis fière que mon travail de démineuse chez HALO aide mes concitoyens à rester en sécurité pendant ce chapitre sombre de notre histoire. Par ailleurs, il a aussi donné à ma famille une bouée de sauvetage à un moment où nous avions presque tout perdu. Au nom de mes collègues ukrainiens, je tiens à remercier les gouvernements des États-Unis d’Amérique, de l’Allemagne, des Pays-Bas, du Royaume-Uni, de la Norvège et du Canada pour leur soutien. Mais j’exhorte le monde à ne pas détourner le regard alors que notre pays entre dans une deuxième année de déplacement et de destruction.” 

Les données publiées comprennent des exemples du travail de HALO dans les pays suivants : 

  • Afghanistan : Le pays a été envahi et fortement miné par l’Union soviétique en 1979. Depuis 2005, l’Afghanistan a reçu 1,2 milliard de dollars pour le déminage.
  • La ceinture de mines K5 au Cambodge, longue d’environ 700 km, a été mise en place pour empêcher les Khmers rouges d’entrer en Thaïlande dans les années 1980. Elle contient environ 3 000 mines par km. Le financement mondial total pour l’ensemble du Cambodge entre 2005 et 2020 était de 449 millions de dollars.
  • Le Mozambique a été déclaré libre de l’impact des mines en 2015, après que HALO y ait travaillé pendant plus de 22 ans. Le financement mondial total pour le déminage s’est élevé à plus de 300 millions de dollars et comprenait le déminage de grandes infrastructures, notamment le barrage hydroélectrique de Cahora Bassa.

Pour les demandes d’interview, veuillez contacter HALO à l’adresse [email protected]

Pour des images B-Roll de HALO en Ukraine, veuillez utiliser le lien ci-dessous (mot de passe “HALOUKRAINE”): https://vimeo.com/thehalotrust/ukraine 

Pour les images fixes (Crédit ©Chris Strickland/HALO): https://halotrust.canto.global/b/OQJ54

Notes à l’attention des rédacteurs:

1. Consulter le site suivant https://www.rferl.org/a/ukraine-largest-minefield-shmyhal/32214163.html  pour les dernières estimations des autorités ukrainiennes de la contamination par les engins explosifs

2. HALO Trust a été fondé en 1988 et emploie plus de 12 000 femmes et hommes pour éliminer les restes de guerre dans trente pays et territoires touchés par des conflits dans le monde entier.

3. Les équipes ukrainiennes d’éducation aux risques de HALO ont mené 5 000 sessions de sensibilisation auprès de 80 000 personnes depuis février 2022 et les messages numériques de sensibilisation aux risques ont atteint 15 millions d’ukrainiens sur les réseaux sociaux.

4. Les dons des gouvernements des États-Unis, de l’Allemagne, des Pays-Bas, du Royaume-Uni, du Canada, de la Norvège, de l’UE et d’un certain nombre de donateurs privés ont permis à HALO de collecter 50 millions de dollars pour ses opérations en Ukraine depuis février 2022.

5. Brady Afrik, un analyste de données satellite publiques, a identifié des centaines de km de fortifications défensives russes dans le sud et l’est de l’Ukraine.

6. Les détails du soutien financier international pour le déminage en Afghanistan et au Cambodge sont disponibles auprès du Landmine Monitor.

7. Consulter le lien suivant https://www.theguardian.com/world/2015/sep/17/last-known-landmine-mozambique-destroyed pour plus de détails sur le déminage au Mozambique.

Contact média : Louise Vaughan, Global Media Manager, [email protected]

Photo – https://mma.prnewswire.com/media/2000243/The_Halo_Trust.jpg
Photo – https://mma.prnewswire.com/media/2002251/Halo_Trust_2.jpg
Photo – https://mma.prnewswire.com/media/2000244/Halo_Trust__3.jpg

   

   

SOURCE The Halo Trust

Originally published at https://www.prnewswire.com/news-releases/une-organisation-de-deminage-humanitaire-demande-un-plan-marshall-pour-les-mines-pour-lukraine-301746871.html

Part of VUGA

Part of VUGA

best company for press release distribution